Norwegian skiing team 1 Rectangle.jpg

Une seule erreur et c’est fini

Sans eux, l’équipe nationale de ski de Norvège ne glisserait pas avec une telle aisance.

La plupart d’entre nous n’ont jamais vu une compétition de ski de plus près qu’à la télévision, et vus d’un canapé confortable, les skieurs semblent glisser sur la neige presque sans effort. Mais la raison pour laquelle ils peuvent aller aussi vite tient aux héros de l’ombre derrière l’équipe de ski – les farteurs.
 
Beitostolen, Norvège. Nous rencontrons Knut Nystad, farteur en chef. Son équipe travaille dur dans son camion personnalisé. Ils préparent le championnat du monde de février 2015. Tout doit être testé : L’accroche, la glisse et quels produits chimiques combiner pour une efficacité optimale.
 
Des attentes élevées
 
Son équipe commence tôt les préparatifs. Et les tests réalisés sont extrêmement poussés.
 
« Ils ont un environnement de travail exigeant, font beaucoup de déplacements, de longues journées de travail, et on exige beaucoup d’eux en termes de performance », commente Knut.
 
Il continue : « L’on attend des skieurs norvégiens qu’ils dominent la compétition et ramènent des médailles d’or. Si cela n’est pas le cas, comme à Sochi, la première chose qu’on fait c’est de contrôler la qualité des skis. »
 
Les meilleurs résultats requièrent des équipes spécialisées
 
Certains farteurs sont directement responsables des coureurs. Élaborer et entretenir la collection de skis, ainsi que les tester et les farter avant les compétitions. Le chef d’accroche a la responsabilité de trouver les bons produits – farts de base, nouveaux mélanges, méthodes ou enduits – pour s’assurer que les skis accrochent lorsqu’ils le doivent. Mais ils doivent également glisser, et ça, c’est la responsabilité du chef de glisse. C’est un gros travail, alors le chef de glisse travaille avec un assistant pour trouver les meilleures méthodes, farts, poudres et mélanges.
 
L’équipe est largement tributaire de bons partenaires et produits pour pouvoir réaliser des prestations optimales. Préparer et nettoyer des centaines de skis plusieurs fois sur une saison signifie que vous allez produire une grande quantité de déchets si vous ne bénéficiez pas des meilleures solutions possible. Avec les chiffons de nettoyage non pelucheux, les lingettes imprégnées et les essuie-mains en papier dans les distributeurs montés sur les postes de travail, le travail peut être réalisé très efficacement. Sans oublier l’absence de désordre causé par l’utilisation de produits chimiques, et la création d’un environnement de travail sain, même dans les périodes les plus stressantes.
 
Alors, pour revenir à Nystad : Sa responsabilité est d’organiser l’équipe pour s’assurer d’avoir les meilleures conditions pour réussir.
 
Quelle que soit l’issue – on perd et on gagne ensemble.
 
Le camion de fartage de la fédération norvégienne de ski est équipé de nombreux produits Tork incluant les lingettes imprégnées Tork. Comme le camion de fartage n’a pas ses propres réserves en eau, les farteurs utilisent le Tork Surface Cleaning Chiffon de Nettoyage Humide pour se laver les mains, ce qui leur facilite la tâche. 

Avec les chiffons de nettoyage non pelucheux, les lingettes imprégnées et les essuie-mains en papier dans les distributeurs montés sur les postes de travail des farteurs, le travail peut être réalisé très efficacement.

Knut Nystad

Farteur en chef pour l’équipe de ski de fond norvégienne